La charge c’est quoi ?


Lors de l’été 2018, j’ai eu l’occasion de travailler une jument du nom de Georgia. Dès les premières séances elle a montré très nettement des intentions de charge. Elle avait une très grosse résistance lors de la mise en avant, et notamment pour les départs au galop. Elle résistait dans son corps en ralentissant, en se contractant voir même en s’arrêtant alors que je demandais un mouvement vers l’avant. Très rapidement elle a commencé a tourner la tête dans ma direction en mouvement, a devenir très imposante, se rapprochant, l’épaule vers l’intérieur et elle était très difficile a repousser.

Il faut savoir que la charge est un moyen de défense active pour le cheval. Dans la nature souvent utilisé par l’étalon, à l’état de domestication on peut retrouver ce comportement chez des juments ou des hongres. De nos jours, on peut malheureusement souvent observer des chevaux a l’entrainement qui montrent plusieurs intentions de charge, et dont les propriétaires ne sont pas toujours conscient de ce que le cheval exprime ainsi que du danger potentiel.


Un cheval qui est restreint dans l’espace, dans ses comportements, qui est soumis a une forte pression, et qui n’a pas d’échappatoire pourrait décider de charger la personne qui lui impose ces conditions. Ce ne sont pas tous les chevaux qui choisiront cette option de défense et encore moins qui iront au bout de ce comportement, mais dans certains cas, le cheval pourrait décider de ne s’arrêter que lorsque le cavalier est à terre et ne représente plus de menace. C’est pourquoi il est primordial de toujours être attentif au cheval lorsque nous le travaillons au sol ( que ce soit en liberté, en longe, au pré ), car une minute de distraction, et le cheval pourrait décider de charger à ce moment. Si la personne ne réagit pas dès les premières secondes pour dévier l’attaque , cela peut devenir très dangereux. Il ne faut pas penser que nous aurons amplement le temps d’agir si une situation comme cela se présente, on a tendance a trop souvent oublier la différence majeure de taille, de poids, de force et de rapidité que nous avons face au cheval.


Le plus facile pour ne pas créer une situation de stress intense qui pourrait menait à la charge, c’est d’éviter de pousser le cheval en dehors de ses limites psychologique. Il faut obtenir des résultats grâce à une bonne communication et connexion et non en utilisant la force et la restriction. Un cheval qui montre des signes de charge est simplement un cheval qui exprime un très grand inconfort et mal-être, et qui a essayé beaucoup d’autre comportement de défense par le passé, malheureusement sans succès.

Pour le cas de Georgia, son inconfort était finalement physique, les douleurs qu’elle avait l’empêchait d’aller dans la fuite, sa seule option restante pour montrer son désaccord était donc la charge.
Son travail a vraiment été une expérience pour moi très enrichissante, et m’a permis dès le début de mon travail en comportement équin d’être confronté à un cas qui nécessite beaucoup de concentration, d’endurance et de fermeté.

Si votre cheval présente des intentions de charge ou vous fait des affronts, il est important de ne pas minimiser ces comportements. Faites appel à un intervenant en comportement équin pour aider votre cheval a évacuer ses tensions, et pour retrouver une relation saine et pleine de confiance avec votre compagnon équin.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s